100 ans fondation bibliomedia suisse

06/04/2020

La Fondation Bibliomedia a été fondée en 1920. Depuis 100 ans, Bibliomedia soutient la lecture et le travail des écoles et des bibliothèques publiques. La promotion de la lecture reste essentielle même à l'ère numérique; si les supports changent, l’écrit reste primordial.

L'alphabet forme la base de la communication écrite telle que nous la connaissons. Depuis 2002 la fondation Bibliomedia utilise l'alphabet comme logo. Pour le centenaire, les historiennes Franziska Schürch et Isabel Koellreuter racontent l'histoire de 100 ans de Bibliomedia en 26 mots-clés. Traduction française: Laurent Voisard et Sven Vulliamy. L'alphabet Bibliomedia est aussi décliné dans de petits films, produit par Lalita Brunner du Büro BerrelGschwind à Bâle. Les films seront publiés d'ici au 6 mai 2020 sur Facebook, Twitter, Instagram - et sur le site web.

On vous laisse découvrir tout ça !

t

Formation pour tous : «Aujourd’hui, Bibliomedia est fidèle aux idéaux du libre accès à l’information et à la formation et s’investit pour que, dans la mesure du possible, toute personne vivant en Suisse puisse réaliser de manière autonome ses objectifs éducatifs», peut-on lire sur le site web de Bibliomedia. Continuer

s

Classification : les premières instructions pour les travaux de catalogage de la BPT datent de l’année 1920 ; elles sont élaborées par le directeur de l’époque. Continuer

r

Fonds : aujourd’hui, le financement de la fondation est clairement défini : la Confédération verse chaque année environ deux millions de franc. Continuer

q

Hommes et femmes : lors de sa création, la Bibliothèque pour tous est conçue pour les hommes souhaitant continuer à se former. Au début, les collaborateurs sont également en grande majorité de sexe masculin. Continuer

p

Anniversaires : un coup d’œil dans les archives le montre : les bibliothécaires savent faire la fête et toutes les dates importantes sont commémorées comme il se doit. Continuer

o

Collections : le divertissement et la formation : les attentes du lectorat de la Bibliothèque pour tous ont toujours été diversifiés. Continuer

n

Logistique : la distribution est le problème majeur et, en même temps, la condition du succès de Bibliomedia. Continuer

m

Promotion de la lecture : vers 1900, presque toutes les Suissesses et tous les Suisses savent lire et écrire. Le fait que les fondateurs de la Bibliothèque pour tous se fixent pour objectif de promouvoir la lecture ne signifie donc pas que les gens doivent apprendre à lire. Continuer

l

Plurilinguisme : pour les étrangers, les livres représentent un peu un morceau de patrie que l’on amène avec soi. Pour cette raison, la BPT considère le plurilinguisme comme une tâche centrale déjà dans les années 1960. Continuer

k

Sites : aujourd’hui, Bibliomedia dispose de trois sites : à Lausanne, Biasca et Soleure. Il n’en a pas toujours été ainsi : lors de sa création, en 1920, seul le siège central à Berne existe. Jusqu’en 1923, les responsables mettent en place six sites régionaux supplémentaires à Lausanne, Fribourg, Lucerne, Zurich, Bellinzone et Coire. Continuer

j

Légitimation : les premières années, la Bibliothèque pour tous se donne pour mission de permettre l’accès aux livres et au savoir à tous les habitants et habitantes de toutes les régions de Suisse, puis au cours des années 1930, elle œuvre à la préservation du patrimoine culturel suisse. Continuer

i

Organisation : depuis sa création en 1920, la Bibliothèque pour tous est une fondation. À l’époque, elle est dotée d’un conseil de fondation de 36 membres, d’un comité de neuf membres et d’une direction opérationnelle au dépôt central de Berne. Continuer

Notre site Web utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. Lire la suite dans notre politique de confidentialité