groupe de discussion : médiation culturelle et accueil des publics

Né durant le confinement de mars 2020, ce groupe de discussion professionnel se réunit 4 fois par an, généralement de façon virtuelle.

Chaque réunion est consacrée à une thématique en lien avec l’accueil des publics, les actions de médiation culturelle, l’accessibilité et la participation culturelle ou d’autres sujets qui concernent les bibliothèques.

Toutes les personnes travaillant en bibliothèques et intéressées peuvent participer. Il n’y a pas de régularité exigée. Cependant, la participation active est vivement encouragée.

Objectifs :

  • Échanger des bonnes pratiques, partager nos expériences, soumettre des questions à débattre ensemble, mutualiser les savoirs.
  • Construire ensemble des outils susceptibles de nous aider lorsqu’il s’agit de défendre un projet, d’obtenir un financement, une aide, des ressources humaines, etc.
  • Offrir aux participant.e.s un espace de discussion sans hiérarchie et sûr.

Après chaque réunion, un procès-verbal décisionnel est envoyé à tous.t.es les participant.e.s.

Pour découvrir la charte du groupe et en savoir plus: Charte groupe professionnel

Pour toute question à propos du groupe ou pour s’inscrire : laboratoire@bibliomedia.ch

La prochaine réunion du groupe de discussion aura lieu le 7 avril à 10h30. Elle aura pour thème : Projets interdisciplaires : comment nos bibliothèques deviennent de petits centres culturels ?
Dans ce cadre, Muriel In-Albon, responsable de la Bibliothèque de Sierre, présentera l’espace d’exposition aménagé au cœur de la Bibliothèque de Sierre : espace 100 titres.

Rencontres précédentes
25 janvier 2022 : Eveil aux livres et à la culture : le rôle des bibliothèques.
14 octobre 2021 : Certificat covid et accueil en bibliothèque.
29 juin 2021 : L’advocacy dans une perspective d’accueil du public et de médiation culturelle avec Lara Jovignot, responsable de MEMO et Camille Mottier, médiatrice culturelle à MEMO.
23 mars 2021 : La communication en bibliothèque.
12 janvier 2021 : Quel avenir pour nos programmes culturels et nos projets de médiation ?