quatrième journée de la médiation culturelle

Le vendredi 15 novembre 2024, le Laboratoire des bibliothèques organise sa quatrième journée de la médiation culturelle.

Les bibliothèques et leurs publics: état des lieux et réflexion collective

Cette année, à l’occasion du Biblioweekend, la RTS a proposé un petit reportage sur le visage actuel des bibliothèques tournées vers l’accueil des publics.

On y apprend une hausse de 42% de fréquentation des manifestations organisées par les bibliothèques en Suisse entre 2021 et 2022. Cette hausse spectaculaire est le fruit d’un travail de longue haleine, mené par les bibliothèques au quotidien. Et ce même si en Suisse romande, les ressources humaines sont souvent insuffisantes et les postes dévolus à la médiation culturelle restent peu nombreux.

La création de lieux conviviaux, où l’on peut s’installer pour discuter, échanger et faire de la culture un bien partagé grâce à des espaces adéquats, des ressources accessibles et des actions diverses ; c’est bien ainsi que nous imaginons les bibliothèques d’aujourd’hui et de demain.

Mettre l’humain au premier plan, c’est ce que nous défendons au Laboratoire des bibliothèques, en menant une réflexion toujours renouvelée sur l’accessibilité, la diversité, la participation et l’inclusion.

À l’occasion de notre 4e journée de la médiation culturelle, nous proposons de creuser ces thématiques. A travers différents ateliers, les participant·e·s auront l’occasion de discuter de la notion même de public, de que ce l’on entend par public acquis, empêché, visé, habituel ou éloigné, public indésirable ou public idéal…Et quels liens se tissent entre publics et bibliothèque.

À partir de cette typologie en construction, nous nous demanderons aussi, en contre-point, ce que les publics pensent des bibliothèques, quelles images sont véhiculées par nos institutions et pour quels usages.

En lien direct avec notre thématique 2024, qui traite des questions d’argent en bibliothèque, deux conférences viendront rythmer cette journée :

Nous accueillerons Céline Galopin et Laurence Adam de l’association bruxelloise « Article 27 » qui mènent des actions de médiation culturelle et artistique avec des publics en situation de précarité. Le projet « Lecture en marge », mené par le Cercle de la Librairie et de l’Edition de Genève, sera présenté par des médiatrices de terrain : Johanne Pigelet, Sandy Monney et Sarah Maes. Ce projet ayant pour but de faciliter l’accès au livre et à l’écrit tout en valorisant l’expression de chacun.e et la participation à la vie culturelle.

Date : vendredi 15 novembre 2024
Heure : de 9h00 à 17h00
Lieu : Bibliomedia, Rue César-Roux 34, 1005 Lausanne
Coût : 120.- CHF prix plein, 80.- CHF étudiant·e·s (repas compris)
Délai d’inscription : 25.10.2024
Par mail à inscription@bibliomedia.ch ou par téléphone au 021 340 70 30

Programmation détaillée à venir.

Voir tous les événements

Notre site web utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur. Lire la suite dans notre politique de confidentialité