ritournelle de jacques demierre

Bibliomedia a le plaisir d’accueillir l’association Poï pour Ritournelle par Jacques Demierre, une performance suivie d'une discussion et d'un apéro

Ritournelle de Jacques Demierre

une performance profération / discussion / apéro

Le 5 mars 2019 à 19h – prix libre

On entend dans Ritournelle, une sorte de bourdon vocal résultat de l’itération rapide et régulière d’une sélection mots parlés – extraits du poème Winterreise – qui tracent leur espace sonore. L’enjeu est de créer à partir de la verticalité des mots répétés une matière sonore horizontale qui se développe dans un mouvement de morphing consonantique et vocalique dont ne rend évidemment pas compte le texte écrit. L’effet de morphose d’un son à un autre s’appuie sur l’écart entre les deux, tout en déroulant une continuité entre le son-source et le son-cible.

Durant le lent remplacement de certains éléments-source par d’autres éléments-cibles se produisent des accidents acoustiques dus à des impossibilités physiques, buccales ou respiratoires. Ces accidents acoustiques témoignent expressément de l’expérience immédiate du son. Le chemin qui est tracé est avant tout sonore. C’est une traversée du texte, une traversée de sa face acoustique, une marche rapide et régulière à travers sa propre matérialité. Les mots s’accumulent, avancent tout en produisant un effet de drone statique. Tout se renouvelle et pourtant rien ne semble aller nulle part. Les sons se télescopent, certains s’étendent, d’autres se contractent, des éléments se replient, d’autres au contraire se déplient. Il y a simultanément formation et déformation, on croit au renouvellement, alors que c’est l’écho d’une reprise. Le point d’équilibre est dans chaque instant successif qui se construit dans la combinaison des énergies verticales et horizontales.

Paru en 2018 aux éditions Lenka lente, ABECEDAIRE/ABC BOOK

Jacques Demierre est compositeur, pianiste, et improvisateur. Qu’elles soient acoustiques ou électroacoustiques, qu’elles respectent le cadre de l’écriture traditionnelle ou profitent de l’improvisation libre, ses réalisations peuvent servir la musique tout comme la poésie sonore et l’intervention sonore in situ. Toutes sont néanmoins animées par une même quête de la conscience du sonore.

http://jacquesdemierre.com