Tanner Jacqueline

Né à Genève en 1943, elle fait des études dans le secteur paramédical à Lausanne. Elle travaille avec son mari médecin, le docteur F. Clément. Sa profession est laborantine : elle fait des injections de chimiothérapie. « Les patients sous chimiothérapie, dit-elle, dans ce tournoi au-dessus des falaises, vous lèguent un regard que n’égale aucun langage, aucune couleur, aucune musique… ». La mort de son frère, en pleine jeunesse, son travail dans les hôpitaux et le spectacle souvent douloureux du monde, lui ont très tôt donné une conscience aiguë de la présence de la mort. C’est par la poésie qu’elle affronte et transcende la réalité souvent cruelle de la condition humaine. Elle exprime sa révolte lucide dans ses poèmes. Elle collabore au Passe-Muraille de 1992 à janvier 2000. Elle préside l’Association des Amis du Passe-Muraille de 1994 à janvier 2000.

Opere:
  • Aurore pétrifiée. – L’Aire, 1979. (Poésie)
  • Mélanie la nuit. – L’Aire, 1980. (Poésie)
  • La Maryssé. – L’Aire, 1984. (Roman)
  • Moraine infiniment. – L’Age d’Homme, 1989. (Poésie)

Premi:
  • Prix Schiller 1981
  • Prix Michel-Dentan 1984

Zurück