Pestelli Lorenzo

Né à Londres en 1935 d’un père florentin et d’une mère belge, cet auteur cosmopolite s’est exprimé en italien puis, pour ses œuvres majeures, en français. Son parcours universitaire atteste de son tempérament voyageur, puisqu’il fait ses études à Florence, Louvain (Belgique), Montréal et Paris. Ajoutons à cela qu’il a, dès la fin de ses études, pris le parti de découvrir le monde, allant d’Europe en Amérique et en Orient où il vécut de 1963 à1964, sans compter l’Indochine qu’il connut pendant la guerre. Ce Genevois ne s’installe vraiment au bout du Léman qu’en 1970. Il a enseigné en Tunisie, en Algérie, en Chine et au Japon. Témoin infatigable, Lorenzo Pestelli a su, dans un français qu'il a conquis et façonné comme un cristal, mêler ses thèmes les plus intimes aux affres de peuples basculant inexorablement dans ce que nous appelons la mondialisation. Il est mort accidentellement au Maroc en 1977. Après sa mort, son ami Jean Richard publia un choix de ses manuscrits inédits.

Opere:
  • Le long été. – Cahiers de la Renaissance vaudoise, 1970 ; rééd. Zoé, 2000.
  • Onze lettres à Pénélope. – L’Age d’Homme, 1975.
  • Piécettes pour un paradis baroque. – L’Age d’Homme, 1975.
  • Pour une décollation de saint Soi-même. – Zoé, 1984.
  • Départs !. – La Fureur de lire, 1996. (Piécettes, poèmes)

Zurück