Liègme Bernard

Neuchâtelois. Originaire de Cormoret. Né au Locle (Neuchâtel) en 1927, il fit des études dans sa ville natale et à La Chaux-de-Fonds, puis lycée en France, et retour en Suisse pour des études de lettres à Lausanne. Dès 1955, il se consacra à l’enseignement, occupant notamment un poste de professeur de français et d’histoire de l’art au Gymnase Numa-Droz de Neuchâtel. Il se tourna très jeune vers le théâtre, d’abord en qualité de comédien, puis comme metteur en scène et enfin comme auteur. Il participa à l’aventure des Faux Nez avec Charles Apothéloz et, en 1959, fut l’un des fondateurs du Théâtre populaire romand, pour lequel il rédigea plusieurs pièces dont "Le soleil et la mort" (1965). Homme de théâtre talentueux, il explique ainsi sa démarche: « Je veux faire du théâtre un moyen d’échange entre les hommes, révéler aux spectateurs les joies et les peines d’autres hommes, toutes semblables aux leurs ». Il a pu approfondir cette réflexion dans un livre d’entretiens avec Claude Vallon, "Le feu du Théâtre". Il a aussi traduit Goldoni et Gyarfas en français. Il vit actuellement à Boudry (Neuchâtel). Il est décédé en avril 2013.

Opere:
  • Théâtre complet, Le soleil et la mort, La cage, Au bout du monde. - Age d’Homme, 1972.
  • Les Augustes. - Age d’Homme, 1972.
  • Tandem. - Age d’Homme, 1976.
  • Solo. - Aire, 1978.
  • La vie à trois temps. - Aire, 1978-1979.
  • Le Feu du Théâtre. - Aire, 1980.
  • Les archivistes. - Aire, 1981.
  • La Statue du commandeur: comédie en deux journées. - Age d’Homme, 1990.
  • L’affaire rocher. - Age d’Homme, 1994.
  • Le cahier de cire. - Aire, 1999. (Prix de littérature du Canton de Berne)

Premi:
  • Prix de la SACD 1970
  • Prix de littérature francophone canton de Bern 2000
  • Prix de littérature canton de Neuchâtel 2000

Zurück