Kristof Agota

Née à Csikvànd (Hongrie) en 1935, elle s’est réfugiée en Suisse en 1956, fait ses études à Neuchâtel et travaille ensuite comme aide-dentaire. Agota Kristof écrit des livres rares, peu bavards et d’un inquiétant humour noir. Traduite dans une trentaine de pays, la trilogie romanesque formée par "Le Grand Cahier", "La preuve" et "Le troisième Mensonge", qu’elle a publiée entre 1986 et 1991, s’est augmentée en 1995 d’un quatrième roman, "Hier", à la fois semblable et différent : pour la première fois, le récit ne se déroulait pas là-bas, dans la petite ville d’un pays totalitaire jamais nommé, de l’autre côté du rideau de fer, mais bien ici et maintenant, dans le dur pays étranger jamais nommé non plus, avec sa fabrique d’horlogerie, son centre de réfugiés, sa petite ville où les habitants, " le soir, ferment leur porte à double tour et attendent avec patience que passe la vie ". Elle est décédée en 2011 à Neuchâtel.

Opere:
  • Le Grand Cahier. - Seuil, 1986 ; rééd. Seuil, 1995.
  • La Preuve. - Seuil, 1988; rééd. Seuil, 1999, 2005.
  • Der Beweis. - Piper, 1991.
  • Le Troisième Mensonge. - Seuil, 1991 ; rééd. Corps 16, 1992 ; Seuil, 1995.
  • Hier. - Seuil, 1995.
  • L'Heure grise et autres pièces. - Seuil, 1998.
  • L'analphabète. - Ed. Zoé, 2004
  • C'est égal. - Ed. du Seuil, 2005 (Nouvelles)
  • Où es-tu Mathias?. - Minizoé, 2005
  • La trilogie des jumeaux. - Points, 2006 (Roman)
  • Le monstre et autres pièces. - Seuil, 2007

Premi:
  • Prix européen de l`ADELF 1986
  • Prix du Livre INTER 1992
  • Prix Schiller 1988. Ruban de la Francophonie 1988
  • Prix Alberto Moravia 1998
  • Prix Gottfried Keller 2001
  • Prix Schiller pour l'ensemble de l'oeuvre 2005

Zurück