Bonnet François

François Bonnet est né en 1945 à La Chaux-de-Fonds où il a fait ses classes avant de passer sa licence à la Faculté des lettres de l'Université de Genève. De retour dans les montagnes neuchâteloises après des voyages au long cours, il a enseigné dans sa ville natale jusqu'en 1988. Il a aussi été l'un des rédacteurs de la Gazette des pâturages, périodique satirique. Depuis lors, il est rédacteur de la revue du Club alpin suisse, Les Alpes.

Opere:
  • Le cercle du froid. - B. Galland, 1978 (Poésie)
  • La montagne de beurre. - Zoé, 1979
  • L'hiver devenu précaire. - Vernay, 1982 (Poésie)
  • La densité de l'instant. - Cahiers du Baroque, 1983 (Poésie)
  • Les écharpes du vent. - Vwa, 1983
  • Les défricheurs. - Zoé, 1984 ; rééd. Zoé, 1998
  • Quatre poèmes. - in : Les lauriers fleurissent : spicilège de textes semés entre le Carême et la Saint-Jean par les lauréats du Prix de la Bibliothèque pour tous (1980-2004), pour être récoltés à l'équinoxe d'automne / et réunis par Pierre Yves Lador. - Bibliomedia Lausanne ; L'Age d'homme, 2004
  • Au rendez-vous des arbres : 40 excursions à la rencontre d'arbres remarquables de Suisse occidentale, ainsi que de France et d'Italie voisines. - Rossolis, 2012

Premi:
  • Prix Bibliomedia Suisse 1985

Parte di testo da Les défricheurs

Mais pour les défrichements, l'avancement dans les broussailles du noir, leur jeune âge ne suffisait pas. Tu avais engagé ces années-là toutes sortes d'ouvriers, souvent peu recommandables, inconstants, colériques, voleurs, indolents. Plus d'un n'étaient restés que quelques jours, vagabonds surgis au Clos par le hasard des jambes, cherchant gîte et nourriture avant de poursuivre vers partout et nulle part. Encore t'estimais-tu heureux quand ils s'en allaient sans t'assassiner, comme la mine de trois ou quatre d'entre eux aurait pu laisser présager.

Zurück