Py Albert

Né à Bienne en 1923, il fait des études de philosophie à Berne et de lettres à Genève. L’œuvre de cet enseignant à l’Université de Genève est essentiellement poétique, avec près d’une dizaine de recueils publiés depuis La nuit sur la ville. On lui doit des essais et des articles consacrés à Hugo, Rimbaud et Ronsard. Il est décédé en mars 2013 à l'age de 90 ans.

Bibliographie :
  • La nuit sur la ville. – Jeune Poésie, 1956. (Poèmes)
  • Les mythes grecs dans la poésie de Victor Hugo. – Droz, 1963.
  • L’homme rouge et son ombre cheval. – La Baconnière, 1966. (Poèmes)
  • Ronsard. – Desclée de Brouwer, 1972.
  • Pietà. – La Baconnière, 1973. (Poèmes)
  • Les liaisons dangereuses de Laclos. – Laboratoire audiovisuel universitaire, 1980. (Enregistrement sonore)
  • Sur la pente d’Orphée suivi de Hautes heures. – E. Vernay, 1981.
  • Visage. – E. Vernay, 1983. (Poésie)
  • Imitation et Renaissance dans la poésie de Ronsard. – Droz, 1984.
  • Vigiles. – L’Age d’Homme, 1985. (Poésie)
  • L’éclair et ses reflets dans l’écriture poétique de Ronsard. – L.S. Olschdi, 1986.
  • La désastrée. – E. Vernay, 1989. (Poésie)
  • Paysanne. – E. Vernay, 1989.
  • Le muet où tu veilles. – La Baconnière, 1990. (Poésie)
  • Tessons gravés. – E. Vernay, 1992. (Poésie)
  • Neuf suites pour voix seule. – E. Vernay, 1994.
  • D’un vanneur de mots aux vents. – Ed. Nomades, 1999.

Distinctions :
  • Prix Schiller pour le recueil Tessons gravés - 1992

précédent