Mignatte Ernest

Ernest Mignatte est le pseudonyme de Daniel Sangsue. Ernest Mignatte est né à Porrentruy en 1950. Professeur à l’université de Neuchâtel, il a été formé à Genève. Dès sa thèse, consacrée au Récit excentrique, il se spécialise dans la littérature du dix-neuvième siècle. Travaillant pendant plusieurs années sur Stendhal (il fut professeur à Grenoble, patrie de cet auteur, dans l’université qui porte son nom), il lui a consacré des articles nombreux et importants, ainsi qu’une bibliographie qui fait autorité ; il a publié des actes de colloque. Il travaille également sur Théophile Gautier. Dans un domaine plus théorique, il s’est intéressé à l’écriture fragmentaire. Récemment il s’est fait aussi romancier, sans d’ailleurs quitter son domaine de prédilection, Stendhal : sous le pseudonyme d’Ernest Mignatte, il a publié Le Copiste de Monsieur Beyle, son premier roman.

Bibliographie :
  • Moi-même. - José Corti, 1985.
  • Récit excentrique. – José Corti, 1987.
  • Passages romantiques des Alpes. - Favre, 1990.
  • La Parodie. - Hachette, 1994.
  • La Chartreuse de Parme. – Grenoble, 1998.
  • Le Copiste de Monsieur Beyle. - Metropolis, 1998. (Lauréat du Festival du premier roman, Chambéry,1999)
  • Ma tante d’Amérique - Metropolis, 2001.
  • Papiers de famille. - Ed. des malvoisins, 2005
  • La relation parodique. - J. Corti, 2007
  • Le copiste aux eaux. - Métropolis, 2012

Distinctions :
  • Lauréat du XIIe Festival du Premier roman à Chambéry (France) 1999

précédent