Eigeldinger Marc

Né à La Chaux-de-Fonds en 1917, il fait des études à Neuchâtel (doctorat ès lettres), puis se consacre à l’enseignement. Professeur de littérature française au Gymnase puis à l’Université de Neuchâtel, ses élèves le surnommaient familièrement Dingo. Il publie de la poésie ainsi que des études littéraires sur Julien Green, Baudelaire, Rousseau, Balzac. Dans la poésie, il attache l’importance première à la musicalité. Il vécut de longues années à Saint-Blaise (Neuchâtel), jusqu’à sa mort en 1991.

Bibliographie :
  • Le pèlerinage du silence : (1937-1940). - J.Marguerat, 1941.
  • Le dynamisme de l’image dans la poésie française. - La Baconnière, 1943 ; rééd. Slatkine, 1975.
  • Le tombeau d’Icare : (1940-1943). - La Baconnière, 1943.
  • Poésie et tendances. - La Baconnière, 1945.
  • Julien Green et la tentation de l’irréel. - Ed. des Portes de France, 1947.
  • Prémices de la parole. - Impr. Des poètes, 1953.
  • Terres vêtues de soleil. - La Baconnière, 1957.
  • La philosophie de l’art chez Balzac. - Slatkine, 1957 ; rééd. 1998.
  • Mémoire de l’Atlantide. - La Baconnière, 1961. (Poèmes)
  • Les voix de la forêt. - La Baconnière, 1964.
  • Les chemins du soleil. - La Baconnière, 1971. (Poèmes)
  • Poésie et métamorphoses. - La Baconnière, 1973.
  • La maison transparente. - La Baconnière, 1978.
  • Lumières du mythe. - Presses universitaires de France, 1983.
  • Poésies 1942-1987. - La Baconnière, 1987
  • Le soleil de la poésie: Gautier, Baudelaire, Rimbaud. - La Baconnière, 1991

Distinctions :
  • Prix Schiller 1958

précédent