Chessex Jacques

Né à Payerne en 1934, il fait ses études à Fribourg, puis à Lausanne (licence ès lettres), où il se consacre à l'enseignement du français (Gymnase de la cité). Il est le cofondateur des revues littéraires "Pays du lac" en 1953 et "Écriture" (Lausanne) en 1964 avec Bertil Galland. C'est par des poèmes qu'il fait son entrée dans la littérature. De L'Ogre (1973), qui lui valut d'être le premier auteur suisse à recevoir le prix Goncourt, aux Yeux jaunes (1979), les thèmes de la solitude, de l'impuissance, de l'érotisme, de la fascination de la mort s'affirment avec une insistance qui subjugue ou qui repousse. Cette agression délibérée contre la mesure de la morale calviniste, contre un esprit provincial étroit, confère à l'oeuvre de Chessex un caractère passionné ; elle est indissociable pourtant du profond amour porté au pays de ses origines, célébré dans le Portrait des Vaudois (1969) et beaucoup d'autres textes avec une grande force et un parfait bonheur d'écriture. Il occupe une position dominante dans la littérature romande par la force et l'originalité de son style, par son rôle d'animateur dans l'édition et ses chroniques du Nouveau Quotidien. Se plaçant clairement dans une tradition littéraire vaudoise et romande, il a toujours entretenu des liens étroits avec Paris. Chroniqueur de la Nouvelle Revue Française, membre correspondant de l'Académie Goncourt, il donne à Gallimard sa première prose, puis ses romans à Grasset, à partir de 1971. Puissant et vulnérable, mêlant la sensualité à la métaphysique, communiquant sa passion pour la femme, les livres, la peinture, les paysages, les bêtes, décrypteur des forces cachées, pédagogue épris de clarté, poète musicien, il a ouvert à la Suisse romande, après Ramuz, une nouvelle période de rayonnement. Il vit à Ropraz (Vaud). La Bibliothèque Nationale Suisse lui a consacré, en 2003, une exposition dans le cadre des Archives littéraires suisse à Berne, sous le titre : "Il y a moins de mort lorsqu'il y a plus d'art" . L'écrivain y a, en effet, déposé en 1996 un très important fonds littéraire. En 2003, il est devenu membre du Conseil de la Langue française. En 2002, le théologien Serge Molla lui a consacré une étude parue chez Labor et Fides sous le titre : Jacques Chessex et la Bible. Jacques Chessex décède le 9 octobre 2009 d'un malaise cardiaque.

Bibliographie :
  • Le Jour proche, poésie, 1954.
  • Chant de printemps, poèmes, 1955.
  • Une Voix la nuit, poèmes, 1957.
  • Batailles dans l'air, poèmes (1957-1959), 1959.
  • La Tête ouverte, roman, 1962.
  • Le Jeûne de huit nuits, poèmes, 1966.
  • Reste avec nous, 1967.
  • La Confession du pasteur Burg, récit, 1967.
  • L'Ouvert obscur, 1967.
  • Charles-Albert Cingria, essai, 1967.
  • Les saintes Écritures, 1969.
  • Portrait des Vaudois, 1969. Rééd. à l'Aire, 2004
  • Hommage au Major 1970.
  • Carabas, autoportrait baroque, 1971.
  • L'Ogre, roman, 1973.
  • Le Renard qui disait non à la lune, livre d'enfant,1974.
  • L'Ardent royaume, roman, 1975.
  • Bréviaire, 1976.
  • Elégie soleil du regret, poèmes, 1976.
  • Hommage à Gustave Roud, 1977.
  • Le Séjour des morts, nouvelles, 1977.
  • Adieu à Gustave Roud, avec Maurice Chappaz et Philippe Jaccottet, 1977.
  • Entretiens avec Jacques Chessex, Jérôme Garcin, 1979.
  • Marie et le chat sauvage, livre d'enfant, 1979.
  • Les Yeux jaunes, roman, 1979.
  • Où vont mourir les oiseaux, nouvelles, 1980.
  • Maupassant et les autres, 1981.
  • Judas le transparent, roman, 1982.
  • Des Cinq Sens, texte, 1983.
  • Le Calviniste, poèmes, 1983.
  • Feux d'orées, 1984 ; rééd. B. Campiche, 1995.
  • Pierre Estoppey, textes et poèmes, 1986.
  • Jonas, roman, 1987.
  • Myriam, 1987.
  • Comme l'os, poèmes, 1988.
  • Mort d'un cimetière, 1989.
  • Dans la Page brumeuse du sonnet, 1989.
  • Elégie de Pâques, 1989.
  • Neige, 1989.
  • Si l'Arc des coqs, 1989.
  • Plaie ravie, 1989.
  • Morgane madrigal, roman, 1990.
  • Neuf, l'oeuf, livre d'enfant, 1990.
  • Flaubert, ou Le Désert en abîme, 1991.
  • François dans la forêt, livre d'enfant, 1991.
  • Les Aveugles du seul regard, poésie, 1991.
  • Le Buisson, 1991.
  • Le Pays de Vaud de Jacques Chessex, 1992.
  • La Trinité, roman, 1992.
  • Songe du Corps élémentaire, 1992.
  • La Fente, 1993.
  • Le Rire dans la faille, 1993.
  • Les Elégies de Yorick, poésie, 1994.
  • Eloge à Marcus Werner. - Brasserie Lipp, 1995.
  • Dans la buée de ses yeux, 1995.
  • Le rêve de Voltaire, 1995.
  • Le temps sans temps. - Le Cherche-Midi, 1995.
  • L'imparfait, 1996.
  • Contes, légendes et récits du Pax Broyard. - Cabédita, 1996.
  • La mort d'un juste. - Grasset, 1996.
  • Cantique, poésie, 1996.
  • Avez-vous déjà giflé un rat?, pamphlet, 1997.
  • Poésie, 3 vol. (L'oeuvre), 1997.
  • La bête du Tal coat. - Atelier de Saint-Prex, 1997.
  • Sur une gravure de Tal Coat. - Atelier de Saint-Prex, 1997.
  • L'imitation. - Grasset, 1998.
  • Incarnata. - Grasset, 1999
  • Sosie d'un saint. - B. Grasset, 2000
  • De l'encre et du papier. - La Bibliothèque des arts, 2001 (Pergamine)
  • Monsieur. - Grasset, 2001
  • Le désir de la neige, poèmes, 2002
  • Les têtes. - Grasset, 2003
  • L'économie du ciel. - Grasset, 2003
  • L'Eternel sentit une odeur agréable. - Grasset, 2004
  • Le désir de Dieu. - B. Grasset, 2005
  • Allegria. - B. Grasset, 2005 (recueil de poèmes)
  • Avant le matin. - B. Grasset, 2006
  • L'économie du ciel : roman. - Librairie générale française, 2006
  • Avec le père Emonet / collectif. - L'Aire, 2006
  • Fribourg dans l'ici et l'ailleurs / photos: Noël Aeby. - La Sarine, 2007
  • Le vampire de Ropraz : roman. - B. Grasset, 2007
  • Revanche des purs : poèmes. - Grasset, 2008
  • Pardon mère : récit. - Grasset, 2008
  • Un Juif pour l'exemple. - Grasset & Fasquelle, 2009

Distinctions :
  • Prix Schiller 1963
  • Prix Alpes-Jura 1971
  • Prix Goncourt 1973
  • Diplôme d`honneur Hans-Christian Andersen 1982
  • Grand Prix du rayonnement Académie française 1983
  • Commandeur de l`Ordre des Arts et des Lettres 1984
  • Prix Mallarmé 1994
  • Grand Prix de la Langue française 1999
  • Chevalier de la Légion d'Honneur 2002
  • Prix Goncourt de la poésie 2004
  • Grand Prix Jean Giono 2007

précédent