Chappaz Maurice

Né à Lausanne en 1916, Maurice Chappaz grandit à Martigny et à l'Abbaye du Châble. Fils d'avocat, il est ouvert à une dimension mystique de la poésie par ses maîtres, les chanoines du Collège de Saint-Maurice. A l'issue de ses études scolaires, il suit des cours de droit à Lausanne à Genève. On le destinait à une carrière de magistrat. Il devine sa vocation, après avoir été remarqué par Ramuz et Roud lors d'un concours de nouvelles en 1939. D'autres manuscrits naquirent à l'issue du tour du Suisse qu'il fit à vélo. En 1947, il épouse Corinna Bille qui lui donne trois enfants. Après s'être occupé des vignes familiales à Fully, il travaille comme aide-géomètre lors de la construction du barrage de la Grande-Dixence de 1955 à 1958. C'est la saveur, l'humour et la vigueur de son Portrait des Valaisans (1965) qui lui apporte la consécration. Reconnu dès lors comme l'une des grandes voix de la poésie romande, il célèbre la femme, le pays secret des glaciers et des cols, le vin de l'autel et des vignes du Rhône. S'il aime bien décrire avec tendresse et nostalgie les habitants du Valais, il sait aussi fustiger et dénoncer. Il voyage dans plusieurs régions du monde : Laponie, Népal, Mont-Athos, Transsibérien, Pékin, Beyrouth... Ses voyages s'interrompent momentanément en 1979, après la mort de Corinna Bille. L'appel du large et de la nature reprend le dessus et il embarque en 1986 pour le Spitzberg; en 1990, un autre cargo le conduit au Canada et à New York. Outre ses nombreux livres parus à ce jour, il a consigné sa vie et ses réflexions dans un journal inédit de près de 7000 pages tenu quotidiennement de 1981 à 1988. On lui doit la traduction française de deux œuvres essentielles: Les Idylles de Théocrite et les Géorgiques de Virgile. Remarié en 1992, il habite tantôt l'Abbaye du Châble (Valais), tantôt à Veyras et tantôt le Vallon de Réchy (Valais). Le Collège de Saint-Maurice a inauguré en janvier 2004 une salle Maurice Chappaz et a organisé une exposition "Le partage de minuit", consacrée à Maurice Chappaz et Corinna Bille. Il est décédé en janvier 2009.

Bibliographie :
  • Un Homme qui vivait couché sur un banc, nouvelle, 1939.
  • Les grandes Journées de printemps, récit lyrique, 1944.
  • Verdures de la nuit, poésie, 1945.
  • Grand-Saint-Bernard, récit, 1953.
  • Testament du Haut-Rhône, poésie, 1953 ; rééd. en 2003 chez Fata Morgana.
  • Chant des cépages romands, poésie, 1959.
  • Le Valais au gosier de grive, poèmes, 1960.
  • Portrait des Valaisans en légende et en vérité, 1965 ; rééd. Slatkine, 1997.
  • Chant de la Grande-Dixence, poésie, 1965.
  • Office des morts, poésie, 1966.
  • Tendres campagnes, poésie. - Cahiers de la Renaissance vaudoise, 1966.
  • Le Match Valais-Judée, 1968.
  • La Tentation de l'Orient, correspondance avec Jean-Marc Lovay, 1970.
  • La Haute route, 1974.
  • Loetschental secret, 1975.
  • Les Maquereaux des cimes blanches, précédé de La Haine du passé, 1976.
  • Adieu à Gustave Roud. avec Philippe Jaccottet et Jacques Chessex. 1977.
  • La Haute route du Jura, 1977.
  • Bienheureux les lacs, récit, in: Lacs des alpes suisses, 1979 ; rééd. Slatkine, 1998.
  • A Rire et à mourir, récits, paraboles et chansons du lointain pays, poésie, 1983
  • Journal des 4000, 1985.
  • Qu'est-ce que l'écriture, cinq textes, 1985.
  • Le livre de C, récits, précédé d'Octobre 79, poèmes, 1986 ; rééd. La Différence, 1995.
  • Octobre 79, mémorial, 1986.
  • Le Garçon qui croyait au paradis, récit autobiographique, 1989.
  • La Religion de la terre. essai, 1990.
  • La Veillée des Vikings, récit, 1990.
  • Le Gagne- pain du songe, correspondance avec Maurice Troillet (1928-1961), 1991.
  • L'Océan, récit, 1993.
  • La Mort s'est posée comme un oiseau, récit, 1993.
  • Correspondance 1939-1976, Gustave Roud, Maurice Chappaz. - Zoé, 1993
  • A rire et à mourir, poèmes, 1995.
  • Chant de la Grande-Dixence ; suivi de, Le Valais au gosier de grive. - Actes Sud / Labor / Aire, 1995 (rééditions).
  • Pages choisies 2 ; et, Journal 1983-1988. - Age d'Homme, 1995.
  • Le garçon qui croyait au paradis, 1995.
  • Bohème de Carême (A rire et à mourir 2), 1996.
  • Journal de l'année 1984: écriture et errance. - Empreintes, 1996.
  • L'oeil d'ombre: correspondance 1944-1981. - Slatkine, 1997 ; Maurice Chappaz ; Marcel Raymond.
  • Renaissance du Valais: chronique de 1790 à 1815. - Monografic, 1997.
  • Vocation des fleuves. - La Joie de Lire, 1998.
  • Evangile selon Judas. - Gallimard, 2001
  • A-Dieu-vat! : entretiens avec Jérôme Meisoz. - Monographic, 2003. (Les grands entretiens)
  • Boème de Carême / ill. : Gérard de Palézieux. - Fata Morgana, 2006
  • L'été très bleu / ill. : Gérard de Palézieux. - Fata Morgana, 2006
  • Vers l'autre côté / ill. : Gérard de Palézieux. - Fata Morgana, 2006
  • Orphées noirs / avec Leo Frobenius ; préf. de Jacques Chessex. - Ed. de l'Aire, 2006
  • Voici le garde-voie. - Editions de la Revue Conférence, 2006
  • Le livre de C. - Fata Morgana, 2007
  • Hors de l'Eglise, pas de salut : (suite à Orphées noirs). - L'Aire, 2007

Distinctions :
  • Grand Prix Académie Rhodanienne 1948
  • Prix Eugène Rambert 1953
  • Prix de la Ville de Martigny 1966
  • Prix de l'Etat du Valais 1985
  • Grand Prix Schiller 1997
  • Prix Goncourt de la poésie 1997
  • Grand Prix du Salon du livre de Montagne, Passy France 2000

précédent