Bouvier Nicolas

Né au Grand-Lancy (Genève) en 1929, il fait ses études à Genève (licences en droit et en lettres), puis se met à parcourir le monde et fait du voyage toute sa vie. Officiellement sa profession est iconographe et journaliste indépendant. Avec L’usage du monde (1963), il publie le livre culte du voyageur qui ne veut pas bourlinguer idiot. Tantôt présenté comme journal, tantôt comme récit de voyage, il préfère dire qu’il écrit chacun de ses livres comme des feuilles de route, à la manière des bonzes itinérants japonais et des moines chinois. C’est principalement l’Asie qu’il a observée avec sensibilité et un immense pouvoir d’intuition et d’évocation. Outre ses chroniques de voyages, on lui doit des essais, il a écrit un livre sur les 25 premières années de télévision romande, ainsi qu’un portrait d’une dynastie de photographes. Également poète, il pénètre l’âme des peuples, mais explore aussi en documentaliste et en photographe le monde de l’image, élevant le niveau de maintes publications suisses romandes par son érudition graphique et son goût raffiné. Il meurt à Genève, en 1998. Une exposition de ses photos, sous le titre L'oeil du voyageur, lui est consacrée par la ville de Gênes, capitale européenne de la culture, en 2004.

Bibliographie :
  • L’usage du monde. - Payot, 1963.
  • Japon. - Rencontre, 1967.
  • Chronique japonaise. - Petite Bibliothèque Payot, 1975, rééd. 1993.
  • Vingt-cinq ans ensemble. Histoire de la télévision suisse romande. - Ed. SSR, 1979.
  • Le Poisson-scorpion. - Folio Gallimard, 1981 ; rééd. 1993.
  • Le dehors et le dedans. - Zoé, 1982 ; rééd. 1998. (Poèmes)
  • Les Boissonas, une dynastie de photographes. - Payot, 1983.
  • Journal d’Aran et d’autres lieux. - Payot, 1990 ; rééd. Rivages, 1995. (Feuilles de route)
  • L’Art populaire en Suisse. - Disertina Verlag, 1991.
  • Routes et déroutes. - Métropolis, 1992. (Entretiens avec Irène Lichtenstein-Fall)
  • Le hibou et la baleine. - Zoé, 1993.
  • Les chemins du Halla-San. - Zoé, 1994.
  • L’échappée belle : éloge de quelques pérégrins. - Métropolis, 1996.
  • Comment va l’écriture ce matin ? . - Slatkine, 1996.
  • Bleu immortel : voyages en Afghanistan ; Annemarie Schwarzenbach, Ella Maillart, Nicolas Bouvier. - Zoé : Scheidegger & Spiess, 2003
  • Le Vide et le Plein : carnets du Japon 1964-1970 ; textes rassemblés, mis en forme et préfacés par Grégory Leroy. - Hoëbeke, 2004 (Etonnants voyageurs)
  • Oeuvres : publiées sous la dir. d'Eliane Bouvier avec la collab. de Pierre Starobinski. - Gallimard, 2004. (Quarto)

Distinctions :
  • Prix Rambert, 1968
  • Prix Alpes-Jura, 1982
  • Prix de la Critique, 1982
  • Prix des Belles-Lettres, 1986
  • Prix de la Ville de Genève, 1987
  • Grand Prix C. F. Ramuz pour l'ensemble de son œuvre, 1995

précédent