Z'Graggen Yvette

Yvette Z'Graggen est née à Genève en 1920. Elle fait des études dans sa ville natale et obtient une maturité latine. Elle poursuit des études à l'Université de Florence et décroche un certificat d'italien. Elle a travaillé successivement à la Croix Rouge, aux Rencontres internationales et, dès 1952, à la Radio Suisse Romande, en qualité de responsable d'émissions littéraires. Dans ses romans, écrits avec exigence et composés avec les données habituelles de la vie de petits et moyens bourgeois, elle décrit le combat des femmes pour l'émancipation. Yvette Z'Graggen a reçu, entre autres, le Prix des écrivains genevois en 1957 et 1982, le Prix Schiller en 1951 et 2004, le Prix Alpes-Jura et le Prix Gilson. Yvette Z'Graggen est décédée le 16 avril 2012 à Genève.

Werke:
  • La vie attendait. - Jeheber, 1944 ; rééd. Aire, 1996.
  • L'herbe d'octobre. - Jeheber, 1950 ; rééd. Aire, 1989.
  • Le filet de l'oiseleur. - Jeheber, 1957 ; rééd. Aire, 1988 ; rééd.Aire, 1996.
  • Un été sans histoires. - Ed. de la Baconnière, 1962 ; rééd. Aire, 1992.
  • Chemins perdus. - Aire - Rencontre, 1971.
  • Les collines. - Aire, 1971 ; rééd. Aire, 1991; rééd. Aire, 1997.
  • Un temps de colère et d'amour. - Aire, 1980. (Prix Bibliomedia Suisse 1981)
  • Les années silencieuses. - Aire, 1982 ; rééd. Aire, 1998 et 2004
  • Cornélia. - Aire, 1985.
  • Changer l'oubli. - Aire, 1989.
  • La punta. - Aire, 1992 ; rééd. 1995.
  • La preuve ; Un long voyage. - Zoé, 1995.
  • La lézarde, et autres nouvelles, comprenant l'illustré et Chemins perdus. - Aire, 1993.
  • Matthias Berg. - Aire, 1995.
  • Ciel d'Allemagne: récit. - Aire, 1996 ; rééd. 2001.
  • Quand la vie n'attend plus. - Aire, 1997. (Entretiens)
  • Mall, ou, la disparition des montagnes. - Zoé, 1997.
  • Mémoire d'elles. - Aire, 2000.
  • La nuit n'est jamais complète. - Aire, 2001
  • Un étang sous la glace.- Aire, 2003.
  • Eclats de vie. - L'Aire, 2007
  • Juste avant la pluie. - L'Aire, 2011

Auszeichnungen:
  • 1981 Prix Bibliomedia pour Un temps de colère et d'amour, 1980, Éditions de L'Aire
  • 1982 Prix de la Société genevoise des Ecrivains pour Les années silencieuses, Éditions de L'Aire, 1982
  • 1992 Prix des Auditeurs de la Radio suisse romande pour La Punta, Éditions de L'Aire, 1992
  • 1996 Prix Schiller
  • 1998 Prix Rambert prix spécial du centenaire
  • 2001 Prix Pittard de l'Andelyn pour Changer l'oubli, L'Aire bleue 2001
  • 2004 Prix Lipp Suisse pour Un étang sous la glace, Éditions de L'Aire 2003

Textausschnitt aus Un temps de colère et d'amour

Il y a deux ou trois ans, à Locarno, cette expérience, cette contre-révélation si je puis dire. J'étais entrée dans une église pour la visiter et je m'y trouvais seule avec une petite vieille vêtue de noir, prosternée devant l'autel, le visage dans ses mains. je me tenais immobile pour ne pas la déranger. Et, soudain, en moi, cette certitude aussi fulgurante que peut l'être, pour d'autres, celle de la présence de Dieu : cette église est vide, celui devant lequel cette femme s'agenouille avec tant d'humilité n'existe pas. Ou, du moins, s'il existe, il n'est pas extérieur à elle, ni à moi. S'il est quelque part, c'est au fond de chacun de nous. Là et nulle part ailleurs. Cette partie de nous qui nous rend semblables, cette petite vieille et moi. Qui est commune à tous les êtres humains, qu'ils soient chrétiens, juifs, musulmans ou athées. Il n'y a pas d'autre réalité. Et ce quelque chose qui est en nous - qui est peut-être en nous c'est debout qu'il faut essayer de le trouver. Pas à genoux et en se cachant le visage. Debout, avec les autres.

Zurück