Voisard Alexandre

Alexandre Voisard est né à Porrentruy (Jura) en 1930 d'un père instituteur et d'une mère d'origine paysanne, il a traversé une "adolescence mouvementée", étudié à l'Ecole de commerce, puis pratiqué plusieurs métiers, avant d'embrasser le métier de libraire. Attaché à sa terre natale, porte-parole de l'aspiration du Jura et son indépendance, il s'est engagé politiquement et a été nommé délégué à la culture du nouveau canton à sa création en 1979. Mais son oeuvre littéraire commence avec la parution en 1954 d'un premier recueil de poèmes intitulé "Ecrit sur un mur". Il sera suivi de près d'une quinzaine d'autres et de plusieurs ouvrages en prose dont "L'année des treize lunes", qui a été l'objet d'une adaptation au cinéma . "Il chante, héritier des surréalistes et proche de René Char, son pays, l'Ajoie, et le besoin de fraternité " (Larousse). C'est "La plus belle voix parmi les voix poétiques du Jura, la plus fraîche, la plus consciente de sa fraîcheur" (Walzer). Dès 1992, il vit à Courtelevant (France), à deux pas de la République et Canton du Jura. Il reçoit le Prix Max Jacob en 1996 et siège depuis 1990 à l'Académie Mallarmé.

Werke:
  • Ecrit sur un mur. - Ed. du Provincial, 1954.
  • Vert Paradis. - Ed. du Provincial, 1955.
  • Chronique du guet. - Mercure de France, 1961.
  • Feu pour feu. - Ed. de la Prévôté, 1965.
  • Liberté à l'aube. - Ed. des Malvoisins, 1967.
  • Les deux versants de la solitude. - Ed. Bertil Galland, 1969.
  • Liberté. - Ed. Libres, 1970. (Poésie)
  • Louve. - Ed. Bertil Galland, 1972.
  • Je ne sais pas si vous savez, histoires brèves. - Ed.Bertil Galland, 1975.
  • La nuit en miettes. - Ed. Bertil Galland, 1975 .
  • Un été qui s'attarde. - 1978. (scénario pour la télévision suisse romande)
  • Liberté à l’Aube suivi de La Montagne Humiliée et Les Voleurs d’Herbe. - Bertil Galland, 1978.
  • Un train peut en cacher un autre. - Bertil Galland, 1979.
  • Façons d’autrefois, texte accompagnant des photos de Jaques Bélat. – Ed. Pierre Demaurex, 1981.
  • La claire voyante. - Bertil Galland, 1984 .
  • L'année des treize lunes. - l'Aire, 1984.
  • Les rescapés, et autres poèmes. - l'Aire, 1984.
  • Toutes les vies vécues. - Ed. empreintes, 1989.
  • Le dire, le faire, suivi de A l'homme qui joue aux dés avec son ombre. - Ed. Empreintes, 1991.
  • Une enfance de fond en comble. - Ed. Empreintes, 1993 .
  • Maîtres et valets entre deux orages. - Campiche, 1993.
  • Le repentir du peintre. - Ed. Empreintes, 1995 .
  • Le déjeu. - B. Campiche, 1997.
  • Après vous : contre cruel. - B. Campiche, 1997.
  • Au rendez-vous des alluvions. - B. Campiche, 1999.
  • Sauver sa trace. - B. Campiche, 2000. (Poésie)
  • Quelques fourmis sur la page ; ill. Pierre Marquis. - Société jurassienne d'émulation, 2001. (Le champs des signes ; 1)
  • Fables des orées et des rues. - B. Campiche, 2003. (Poésie)
  • L'Adieu aux abeilles. - B. Campiche, 2003
  • Le mot musique ou l'enfance d'un poète. - B. Campiche, 2004
  • Orpierres / en collab. avec Umberto Maggioni. - U. Maggioni, 2005
  • Dans la fièvre du migrant ; suivi de, Tremblement de l'aurore et, Feuillets. -
  • Poésie I et II (l'intégrale). - B. Campiche, 2006. (CamPoche)
  • Le Miel de l'ours, 2007
  • De cime et d'abîme. - Seghers, 2007
  • Le bestiaire de Guy-Noël Passavant - Bernard Campiche, 2008
  • Derrière la lampe - Editions Empreintes, 2012
  • Le Poète coupé en deux, Un roman à bâtons rompus - Bernard Campiche, 2012
  • Oiseau de Hasard - Bernard Campiche, 2013
  • Les petites heures de Jean la Paille, suivi de L'oracle des quatre jeudis. - Ed. Empreintes, 2014

Auszeichnungen:
  • Prix du Jura libre 1967
  • Prix Schiller 1969 et 1994
  • Prix Max Jacob 1996
  • Prix Édouard Rod 2008 pour l'ensemble de son œuvre
  • Prix Alain-Bosquet 2011 pour l’ensemble de son œuvre
  • Prix Renfer 2015 pour l'ensemble de son œuvre

Zurück