Voélin Pierre

Né à Courgenay (Jura) en 1949, il passe son enfance et son adolescence à Porrentruy (Jura). Il fait des études de lettres et d’histoire de l’art à Genève et Fribourg, puit choisit d’enseigner la littérature française dans un lycée fribourgeois. Il fonde, avec le critique et poète Frédéric Wandelère, les éditions Le Feu de nuict. Son œuvre poétique est d’une réelle noirceur ; elle se veut l’écho des « jeux de sang du siècle ». Elle est marquée par une présence quasi obsessionnelle de la mort. Il s’interroge sur la notion de faute, sur l’expiation, sur la rémission qui semble impossible. Quelques images apaisantes et fugaces traversent cet univers. Il a, par ailleurs, rendu hommage à Ossip Mandelstam dans un discours qui fut publié.

Werke:
  • Lierres. – Le Feu de Nuict, 1984.
  • Sur la mort brève suivi de La nuit osseuse. – Castella, 1984.
  • Lents passages de l’ombre. – Castella, 1986.
  • Hommage à Ossip Mandelstam. – D. Lévy et P. Voélin, 1986.
  • Les Bois calmés. – La Dogana, 1989.
  • An après. – 1990.
  • Parole et famine. – Empreintes, 1996.
  • La lumière et d’autres pas. – La Dogana, 1997.
  • Lierres ; suivi de Sur la mort brève et de La nuit osseuse. - Empreintes, 1999. (Poche poésie ; 10)
  • La nuit accoutumée. - Zoé, 2002. (Proses)
  • Dans l'oeil millénaire. - Cheyne éd., 2005
  • L'été sans visage - Empreintes, 2010
  • De l'air volé - Metispresses, 2012

Auszeichnungen:
  • Prix de l`Etat de Fribourg 1984
  • Prix Canada-Suisse 1989

Zurück