Gaberel Henri

Né à Vevey en 1915, Henri Gaberel enseigne à Orbe, Lausanne et Payerne après avoir obtenu une licence en lettres. En 1945, il est nommé à Vevey où il enseigne le latin, le français, l'histoire et l'italien. Poète au verbe désinvolte et mordant, il écrit plusieurs recueils de poésie. Belletrien dès 1935, il ne quitte sa ville natale qu'en 1986, lors du décès de sa mère, et s'établit à Lausanne où il décède en janvier 1997.

Werke:
  • Tombeau pour un amour médiéval. - Aux portes de France, 1944 ; rééd. Empreintes, 1998. (Poésie)
  • Prières pour la pluie. - Mermod, 1956. (Poésie)
  • Le saisonnier. - Cahiers de la Renaissance vaudoise, 1971. (Poésie)
  • Le chemin sans traces. - Fondation pour les arts et les lettres, 1990.
  • D’arbres, d’oiseaux et de vagues. - Empreintes, 1996.

Zurück